Rencontre avec les créateurs de Klow, la plateforme européenne pour s’habiller éthique

Crédits : Klow

Klow, c’est une jeune plateforme permettant d’acheter en toute transparence des vêtements de multiples marques ayant toutes une démarche écoresponsable. Sans sacrifier son style.

Rencontre avec ses fondateurs, Isma Chanez et Gaetan Gimer, pour mieux comprendre leur démarche.

Crédits : Klow

D.I.C : Quel est votre parcours ?

Isma : « J’ai travaillé durant presque 10 ans dans l’industrie de la mode. Après des études en stylisme modélisme, suivi d’une licence en communication, j’ai débuté ma carrière en tant que rédactrice mode et culture pour des médias digitaux (2 ans), puis en tant qu’attachée de presse dans l’univers de la mode (Vans, Volcom, Zoo York, Carhartt, Etnies) et de la culture (Vice, The Creators Project, Boiler Room, Noisey, Canal+, Elektricity Festival, Big Festival, Etienne de Crécy etc…).

Durant 5 ans, j’ai travaillé pour des marques leaders de l’industrie textile dans le domaine des actions sport (surf & skate) tels que Vans et Volcolm. Aujourd’hui, je suis la CEO et Creative Director de Klow. Cette start-up est pour moi la continuation logique de ma carrière et de ma construction en tant que citoyenne. »

Crédits : Klow

Gaetan : « J’ai rejoint l’aventure, dès les prémices. Convaincu par le fait qu’il est grand temps de revoir le business model de l’industrie textile, et de promouvoir une industrie plus respectueuse de l’environnement et des Hommes.

Mon expertise en tant que Consultant Analyste en Finance Responsable (CCI de Brest, Crédit Agricole, AG 2 R, L’état du Maroc, SNCF etc..) et celle d’Isma sont parfaitement complémentaires.

Notre start-up a pu démarrer grâce au soutien d’Impact Hub Lisbon, un accélérateur de start-up qui offre un éco-système effervescent autour de l’entreprenariat social. Nous y avons notamment rencontré notre business mentor Patricia Berezetcki (actuellement consultante à la Chambre du Commerce de Roumanie / Deputy CEO de Gold Nutricion & ex Agent du Boston Consulty Group).

Klow a été créé en juin 2017. »

Crédits : Klow

D.I.C : Qu’est-ce qui vous a poussé à créer Klow ? Dans quel but ?

« Après une pause volontaire dans nos carrières professionnelles, nous sommes partis en voyage sur les routes d’Asie du sud-est et d’Australie.  Nous avons toujours été très sensibles à la nature et aux voyages et avons toujours aimé rencontrer de nouvelles cultures. Ce voyage a particulièrement pointé du doigt les ravages du réchauffement climatique, la pollution des plages et de la nature et les conséquences pour les populations locales, notamment en Asie du sud-est.

A notre retour, pour nous il était évident de créer une entreprise avec du sens, qui pourrait avoir à son échelle un impact positif sur l’environnement. Nous voulions créer une entreprise qui puisse aider les gens, nous, à envisager de nouveaux modes de consommation, sans renoncer pour autant à ce que nous aimons et qui on est. »

Nous voulions créer une entreprise qui puisse aider les gens, nous, à envisager de nouveaux modes de consommation, sans renoncer pour autant à ce que nous aimons et qui on est.

« La mode est aujourd’hui la deuxième industrie la plus polluante au monde après le pétrole. Klow a été créé afin de répondre à un manque : comment combiner son lifestyle avec ses valeurs ? Comment réussir à passer sur des modes de consommation plus responsables en matière d’habillement ? En tant que consommatrice, je me suis vite retrouver prise au piège. Trouver des vêtements qui correspondent à mes valeurs vis-à-vis de l’écologie et de l’impact social, trouver des belles pièces à des prix à la fois justes pour l’ensemble des personnes ayant participé à la chaine de production. Mais à la fois abordables pour mon budget. Et réussir à trouver une information sincère au milieu de tous les messages de « green marketing» pas souvent très vrais. Et bien je me suis rendue compte que ce n’était pas si simple… Et qu’il était évident que les consommateurs n’arriveraient pas à revoir leurs modes de consommation, sans plus de transparence de la part des marques et des points de vente ! Klow était né. »

Crédits : Klow

D.I.C : Comment sélectionnez-vous les marques que vous vendez ? Selon quels critères et pourquoi ?

« Notre mission est de trouver de belles marques (aussi bien en terme de valeurs, de design et de style) et de les rassembler sur notre e-shop. Pour chaque produit, nous nous assurons que la chaine de production est transparente.

Avant qu’un produit figure sur notre site, il passe par pas mal d’étapes. On se renseigne sur sa composition, son lieu de fabrication, le(s) processus utilisé(s) durant sa création et la manière dont sont traités les employés. Il faut que tout cela correspondent à nos valeurs.

Que les matières sont bien eco-responsables et que chaque vêtement ait un impact minimum sur l’environnement. On s’assure que les méthodes de production soient transparentes et qu’on connaisse l’origine et la manufacture en charge de la création de chaque pièce. »

Crédits : Klow

« Bien sûr, comme vous, on aime aussi les belles choses alors chaque vêtement se doit de correspondre à des critères esthétiques, à la fois contemporains et intemporels. On veut des beaux produits durables, que vous aimerez porter, dont vous aurez envie de prendre soin et de choyer. »

On veut des beaux produits durables, que vous aimerez porter, dont vous aurez envie de prendre soin et de choyer.

« Nous voulons que vous puissiez combiner votre style avec vos valeurs, sans vous ruiner.

Chacune des marques a été sélectionnée méticuleusement. Elle doit remplir des critères précis, en termes de :

Style | Prix | Impact Environnemental | Transparence | Matières premières écologiques à 99% | Respect des règlementations | Respect des travailleurs »

Crédits : Klow

D.I.C : Comment imaginez-vous Klow dans 5 ans ?

« Leader des plateformes multimarques vente en ligne de la mode éthique et écologique en Europe ! »

C’est tout ce qu’on leur souhaite 😀

www.klow.fr